Andrzej Charlat : une recrue au service des jeunes

05 Octobre 2017 - Actu Equipe AU10U16

Il n’a pas fallu longtemps au public de Jean-Guiral pour comprendre qu’Andrezj Charlat avait des moteurs dans les jambes. Une belle pointe de vitesse et un enthousiasme communicatif, voici ce qui se dégage de ce jeune homme de 22 ans qui compte déjà 16 années de rugby derrière lui. Après avoir fait toutes ces classes à Vichy (où il a notamment été entraîné par un certain Matthieu Fleurus), le voilà parti en Reichel à Clermont où il a poursuivi en parallèle ses études en STAPS. Puis ce fut Nevers et son centre de formation où il a passé ses diplômes d’éducateur en sports collectifs. Après avoir participé à l’ascension de Nevers en Pro D2, le voici donc au CS Beaune, à notre grande satisfaction : « J’avais entendu beaucoup de bien de Sébastien Magnat et j’avais envie de retrouver du temps de jeu. Le projet de jeu est très intéressant, la montée en Fédérale 1 est un superbe objectif. Le groupe est génial : on s’entraîne quand il faut, on rigole quand il faut, on a vraiment tous envie d’avancer dans le même sens. A titre personnel, le club me proposait en plus d’encadrer les enfants de l’EDR, ce qui est vraiment quelque chose fait pour moi. ».

Car s’il sera un apport de qualité pour notre équipe première, Andrzej le sera tout autant au sein de notre école de rugby, où il s’occupera des U10  et chez nos jeunes puisqu’il sera en charges des arrières U16 : « J’ai toujours vu mon père travailler avec des jeunes, être dans la médiation, baigné dans un milieu où l’écoute était primordiale. C’est donc tout naturellement que j’en suis venu moi aussi à former les enfants dans le rugby. A Nevers, je me suis occupé deux ans des U12 et une fois des U14. C’est vraiment quelque chose qui fait partie de moi ».

D’ailleurs, le feeling entre l’éducateur et les jeunes est indispensable : « C’est vrai qu’en U10, on est à 100 % dans l’apprentissage. Mais les enfants ne sont pas bêtes, ils comprennent très vite ce qu’ils ont à faire. Il faut dès le début établir un rapport de confiance entre eux et moi. Le travail technique et des fondamentaux seront le fil conducteur de la saison : passes, plaquages, déplacements. Dès les tournois d’Octobre, on pourra voir où nous en sommes mais les résultats seront malgré tout secondaires par rapport au plaisir des jeunes à évoluer ensemble. ».

Pour se faire, il sera entouré de trois fidèles papas qui ont eux aussi décidé de s’investir pour nos jeunes : « Je trouve ça super de voir des bénévoles s’investir auprès des enfants. On a tous beaucoup à apprendre des autres et la communication sera très importante, tant au niveau des exercices et de la construction des séances qu’au niveau du vivre-ensemble du groupe. Nous allons tout faire pour rester logiques et basiques dans le seul intérêt des jeunes que nous devons former du mieux possibles ».

Avec une telle envie de bien faire, nul doute que nos U10 sont entre de bonnes mains !