CS Beaune - CO Creusot : les réactions

09 Avril 2018 - Actu Equipe A

Certes, ce ne fut pas le match le plus palpitant de l'année, certes le très beau jeu n'était pas au rendez-vous, certes on sentait la pression de ce derby. Mais battre le Creusot pour la 1ere fois en trois ans, ce n'est quand même pas rien tant nos amis et voisins nous ont si souvent compliqué la tâche en nous faisant déjouer. Sauf que cette fois, c'est le CS Beaune qui est sorti vainqueur de cette confrontation. Si les deux équipes se sont neutralisées pendant une mi-temps, laissant leurs botteurs respectifs jouer à à toi à moi, les bleus ont su faire le job pour ne pas se faire déborder et éviter que leurs trop nombreuses fautes de mains notamment ne les pénalisent. Et à la pause, c'est bien eux qui mènent au score 9-6.

Mais le public présent à bien conscience qu'il en faudra plus pour vaincre des creusotins bien loin de rendre les armes sans se battre. Et c'est un CS Beaune plus conquérant et plus appliqué qui rentre sur la pelouse. Tout le monde semble avoir retrouvé ses marques et met à mal la défense adverse par de nombreux jeux de passes d'un bout à l'autre du terrain. Ils seront récompensés de leurs efforts par un essai de Malek, ailier d'un jour puis de Marot qui, bien servi, a su faire la différence de par son accélération. Malgré une sueur froide quand le pack creusotin s'écroula dans l'en-but de bleus mais vit l'essai refusé par l'arbitre, on ajoute à cela la grande forme de Fourie au pied, on mixe le tout et on obtient une victoire des Beaunois sur leur terre 26-12. L'essentiel est assuré, le chat noir est battu et on va maintenant pouvoir se concentrer sur les belles choses qui restent à vivre.

Sébastien Magnat : " C'était un match sans enjeu pour nous donc forcément plus compliqué à aborder. On fait une mauvaise première mi-temps avec beaucoup de ballons tombés ce qui permet au Creusot de se maintenir dans le match. On se complique la vie. La 2e période correspond plus à ce que l'on sait faire et au jeu qu'on a l'habitude de pratiquer ce qui nous permet de marquer et de l'emporter. On avait rempli notre 1er objectif la semaine dernière en terminant 1er de la poule, on atteint le 2e aujourd'hui en terminant invaincus à domicile. Maintenant, on va pouvoir faire se reposer les corps, récupérer un maximum d'énergie de façon à préparer les phases finales du mieux possible"

Toni Grle : " C'était vraiment un match très très dur, très physique avec en plus la chaleur à gérer. Nous avons mal commencé le match en faisant beaucoup d'erreurs. Du coup, on ne s'est pas rendus les choses faciles. En 2e mi-temps, on a su se réveiller pour l'emporter ce qui est une grande satisfaction"

Karim Malek : " Dans un derby, on sait que ça toujours mal mais l'important est de le gagner à la fin. On a su réagir en 2e mi-temps pour remettre de l'ordre dans la maison. On a vu une belle réaction de l'équipe pour aller chercher la victoire ce qui était le principal. A titre personnel, cela m'a fait très plaisir de marquer un essai et devant l'école de rugby et devant la buvette "à l'ancienne"".

Emori Waqa : " Une victoire, c'est une victoire. On s'est mis la pression tous seuls avant le match ce qui peut expliquer notre mauvaise 1ere mi-temps et le fait qu'on se soit gâchés la vie en faisant beaucoup trop de fautes. A la pause, le message du coach a été clair : faire les choses plus simplement et jouer en équipe. On a respecté cela et ça a payé".

Les galeries photos associées