CS Beaune - RC Orléans : les réactions

12 Février 2018 - Actu Equipe A

En accueillant le RC Orléans, lui-aussi prétendant aux phases finales voire plus si affinités, les Beaunois savaient qu'ils ne passeraient pas un dimanche tranquille. Car pour empocher la victoire et préserver l'invincibilité à domicile, il a fallu se battre. Et les bleus n'ont pas failli à la tâche. Présents du début à la fin, même dans les moments les plus compliqués où Orléans a bien failli revenir au score par deux fois, ils ne se sont jamais affolés et ont su gérer les temps forts et les temps un peu plus difficiles. Ils sont allés chercher la victoire au collectif et cela fut très plaisant à voir. Un match engagé, rugueux mais au final au combien satisfaisant avec 3 essais à la clé. Les Beaunois commencent à se détacher assez nettement au classement mais ce qui les attend (le PUC et Orsay notamment) ne sera pas chose aisée, loin s'en faut. Mais c'est ce groupe et l'esprit qui s'en dégage qui aidera à faire la différence.

Sébastien Magnat  (entraîneur) : "Ce fut un match de haut niveau contre une très belle équipe d'Orléans. Notre performance est très intéressante : on a fait preuve d'efficacité offensive mais aussi défensive, car, bien que privés de ballon pendant presque 30 minutes en seconde période, on a réussi à ne pas encaisser de points. C'est un match accompli, réalisé dans des conditions pas faciles. On a atteint notre objectif qui était de mettre Orléans à distance au classement. "

Mouhamadi "Momo" Imani (pilier) : " On a vu une très belle équipe du RCO qui avait annoncé dès le match aller qu'elle viendrait un résultat chez nous. On a bien tenu en défense, on a su imposer notre jeu et notre envie de jouer. Sur les temps plus difficiles, on a vraiment protégé notre territoire et su réagir quand il devenait nécessaire de le faire pour aller marquer des points. On a de quoi être vraiment satisfait de cette victoire."

Karim Malek (talonneur) : "Ce fut un match dur et engagé de la part des deux équipes avec énormément de combat dans toutes les phases de jeu. Il n'a pas fallu se relâcher un seul instant dans l'effort et on a su le faire en restant collectif pendant 80 minutes. C'est une belle victoire car on toujours cherché à avancer, sans jamais s'affoler. A titre personnel, sortir de sa retraite pour vivre et jouer des matches comme celui-ci , c'est plus que plaisant."

Jérémy Marot (centre) : " C'était un gros match, notamment dans le combat. Ca fait du bien de jouer un match serré, incertain, où il faut se battre. Et c'est aussi une bonne matière de rentrer dans un bloc de rencontres qui s'annonce difficile. On produit peut-être moins de jeu que dans les rencontres précédentes mais on se trouve de plus en plus dans les basiques. Si l'un d'entre nous fait une erreur, il y a toujours quelqu'un pour venir au soutien et la rattraper. Et ça aussi, ça aide à faire un grand match."