CS Beaune - RCP Meaux : les réactions

11 Décembre 2017 - Actu Equipe A

Hier à Jean-Guiral, nous étions loin, très loin d'un noir c'est noir il n'y a plus d'espoir. Bien au contraire, les bleus ont su allumer le feu de la 1ère à la 80e pour rester libre dans leurs têtes. Alors excusez-les, partenaires de Meaux, mais on ne leur a pas donné l'envie à nos beaunois, ils l'avaient déjà en entrant sur le terrain. 12 minutes de jeu et déjà 40-0 au compteur, c'est un récital que nous offrent nos joueurs. Pas de fausses notes, le jeu se met en place et cela va crescendo. Le solfège est appris, devant ça martèle, derrière ça cavale vite ... très vite .... La chanson se termine avec la bagatelle de 14 essais au compteur même si Meaux a rouvert les portes du pénitencier pour, au courage, ne pas repartir la musette vide et inscrire deux essais. Bref, vous l'aurez compris, les bleus nous ont offert toute la musique qu'on aime et si le blues n'y avait pas sa place, le blue lui était la couleur du jour.

Sébastien Magnat (chef d'orchestre) : " C'était une rencontre intéressante, notamment grâce à notre capacité à tuer le match d'entrée. Le travail mis en place à l'entraînement a parfaitement été respecté, nous n'avons jamais manqué d'intensité. Cela nous a également permis de faire rentrer tout le monde et d'offrir du temps de jeu à chacun. On ne peut que se satisfaire du nombre d'essais marqués et d'obtenir, à nouveau, les cinq points de bonus. De plus, on ne déplore ni blessé ni carton ce qui est une excellente chose pour la suite".

Thomas Boccon (pilier) :"Ce n'est pas forcément évident d'analyser ce match. On a beaucoup bossé à l'entraînement et nous avons su nous mettre en place dès le début. Mais même si on menait déjà largement à la 12e, nous avons toujours respecté l'adversaire en continuant à jouer. Il est indispensable de rester sur les fondamentaux, de ne jamais tricher quand on joue au rugby et on a su le faire aujourd'hui. Mais on ne doit pas non plus oublier qu'on doit continuer à travailler, travailler et encore travailler car rien n'est jamais acquis. C'est dans cette optique qu'on aborde le déplacement au Creusot. "

Damien Nevers (pilier) : " On a su respecter l'équipe en appliquant les nouveaux plans de jeu que l'on travaille à l'entraînement. On s'est appliqués et on s'est impliqués jusqu'au bout face à de valeureux joueurs de Meaux. Même si on a connu un ou deux moments difficiles, en prenant notamment deux essais, on n'a jamais rien lâché et on est repartis en avant. C'est une bonne préparation pour le match de dimanche. "

Raphael Lebeault (centre) : " On a fait un match sérieux, qu'on a réussi à tuer assez rapidement. Tout le monde était bien concentré et avait envie de s'y mettre. On fait une très bonne première mi-temps, un début de seconde période un peu moins bon notamment en raison de la fatigue et du fait qu'on est un peu tombés dans la facilité. Meaux est une équipe courageuse qui a su s'accrocher mais on a su mettre la main sur le ballon pour s'offrir du jeu et de nombreuses occasions."
 

Les galeries photos associées