CS Villefranche VS CS Beaune : les réactions

19 Août 2019 - Actu Equipe A

En ce vendredi 16 Août, on pouvait deviner l’impatience de tous les bleu et blanc de tâter enfin du terrain et de se confronter à l’adversité en plein milieu de la préparation d’avant saison. Et face à une équipe de Villefranche certes promue mais qui s’est bien plus que bien renforcée en vue de sa première saison en Fédérale 1, la tâche ne s’est pas révélée aussi simple que le large score de 47 à 19 en faveur de nos beaunois ne le laisse paraître.

La rencontre amicale s’est déroulée en trois tiers-temps, permettant ainsi à Sébastien Magnat et Ephraïm Taukafa de donner du temps de jeu à absolument tout le monde. Si la rencontre fut très correcte, on comprit bien dès les premières minutes qu’amical ne signifiait pas bisounours. Ce fut engagé et intense dès le coup d’envoi ! Il ne fallut que 3 minutes pour que Beaune marque sous sa première possession suivi de quelques minutes par Villefranche. Si quelques passes approximatives mais normales en cette période de réglages ainsi qu’un ou deux mauvais placements défensifs (pour les mêmes raisons) permettent aux locaux de passe devant, cela est vite gommé par un mouvement parti des lignes arrières et se terminant derrière la ligne d’en-but adverse.

Bilan : un premier tiers-temps très équilibré avec deux essais de chaque côté (Iglesias et Kotze pour Beaune, 2 transformations de Kotze) qui reflète l’état d’esprit de la rencontre et les marques que chaque équipe cherche à prendre. Mais la grosse satisfaction est de voir qu’anciens comme nouveaux se trouvent déjà très bien sur le terrain. Les équipes se séparent sur le score de 12 à 14. Et nous, on a hâte d’en voir plus.

Début du deuxième tiers-temps et la part belle est faîte à la mêlée. Et là, pas de souci, les beaunois sont en place ! On a pu assister à deux trois poussées qui n’ont pas fait du bien à la pelouse de l’Escale. C’est pourtant Villefranche qui a la main sur le ballon et tente à plusieurs reprises de franchir les 22 beaunois. Pas grave, ça fait bosser la défense et le plaquage, c’est toujours bon à prendre quand on est en phase de rodage. Et puis, balle en main, ça envoie du jeu côté bleu et blanc. Dommage qu’il y ait un peu d’approximation dans la dernière passe mais c’est fluide, ça circule et c’est tout ce qu’on demande. Et ça marche puisque les hommes de Magnat finiront la période en allant marquer deux essais en 10 minutes, leur permettant ainsi de prendre une avance confortable au score.

Bilan : et beh, ça pousse bien et ça défend bien pourrait-on dire. Et ça ne s’affole pas quand l’adversaire part au ras, percute ou tente de zigzaguer du coup, on ne boude pas notre plaisir. On a vu pendant 20 minutes un travail de fond avant que Toke puis Qadiri et deux transformations de Kotze ne fassent passer le score à 12-28. Et nous, on est contents, on passe une bonne soirée.

Arrive le 3e tiers-temps et le 3e essai de Villefranche, un peu casquette il faut dire suite à un rebond douteux et un rouge et noir opportuniste. Un gros travail des avants sur la ligne adverse leur permettra de rectifier le tir. Pour le reste, ça relance fort et vite coté beaunois et ça tente des choses. Réussite puisqu’essai au bout. Ca se trouve bien sur le terrain, on en oublierait qui est nouveau, qui est ancien. Ce sera au pack de conclure ce joli match avec un dernier bel effort collectif.

Bilan : peu importe qui a joué quand et où, peu importe qu’il ait 30 ans ou 18 ans, tout le monde a joué son rôle avec sérieux, application et implication permettant ainsi à Cardon, Lanny et Belleville d’accroître le score et au jeune Billard d’inscrire ses premiers points avec l’équipe première en transformant les 3 essais. Et nous, on est contents d’être venus.

Bilan du bilan : 4 essais d’avants, 3 essais d’arrières, on est quasi dans la parité. Alors bien sûr, ça n’a pas été parfait, bien sûr il faudra améliorer quelque peu la coordination, la conquête en touche et de temps en temps la communication. Mais pour le premier match depuis Avril 2019, on ne peut qu’être content de la copie rendue par les bleus qui nous ont montré qu’on pouvait faire des entraînements de qualité et le retranscrire à l’identique sur le terrain. Et puis, si on n’avait pas besoin de se régler et de s’améliorer, les matches amicaux ne serviraient à rien, n’est-ce pas ? Le principal sera d’être prêt le 8 Septembre pour la 1ère journée de championnat et la réception de Massy à Jean-Guiral. Et nous, ce qu’on voit, c’est que ce CS Beaune 2019-2020 s’est déjà trouvé et qu’à coup sûr, nous vivrons une belle saison tous ensemble.

Sébastien Magnat (entraîneur principal) : « C'était un match de préparation donc on s'était fixé comme objectif d'essayer d'abord d'avoir un vrai était d'esprit sur le terrain même s'il y avait beaucoup de nouveaux joueurs à intégrer et ça a été le cas. Donc, très satisfait de l'état d'esprit. On a eu un premier tiers-temps difficile parce-que c'était un tiers temps de reprise et puis, à partir du deuxième tiers-temps, on a mis notre jeu en place. Ca a été très satisfaisant, c'est une large victoire. On a été en position de scorer assez souvent, de prendre très peu d'essais, d'être efficace défensivement alors qu'on ne l'avait pas spécialement travaillé. Donc plutôt satisfait de tout ça et satisfait d'avoir pu faire jouer tous les joueurs qui ont tous fait preuve d'abnégation et de volonté et c'était le principal. Pour moi et pour nous tous, c'est une évidence qu'on est là pour prendre du plaisir, pour s'éclater ensemble concrètement. Même si on est en Fédérale 1, dans un milieu semi-professionnel, ce n'est pas du tout notre manière de fonctionner. On est là pour prendre du plaisir et ça se ressent sur le terrain mais ça demande l'investissement de tous et c'est ce que je retiendrai principalement aujourd'hui. Après, des détails, il y en a 100 à travailler mais les principaux sont la conquête, notamment la touche, et nos attitudes au contact quand on a le ballon. On a lâché quelques ballons à l'impact parce qu'on manque un peu d'intensité et d'explosivité dans ces moments-là mais ce sont vraiment de petits détails. Ca ne reste qu'un match de préparation et ça reste une belle satisfaction. On a encore trois semaines de travail donc trois semaines intéressantes. On va continuer à travailler, on n'a pas eu de blessé ou quasiment pas, on a encore des joueurs à intégrer donc c'est plutôt une belle soirée. »

Nassim Aanikid (pilier) : « On fait une bonne entame avec un peu de lacunes en terme d'organisation offensive et un peu défensive aussi où on ne monte pas assez. Sur les deux derniers tiers-temps, on est vraiment pas mal, on est bien en place donc, il manque encore quelques réglages à faire mais c'est de bon augure pour la suite même s'il faut que l'on reste vigilants. Ce n'est pas un gros effort sur la défense à faire mais plutôt sur l'organisation, bien monté fort. C'est plus un effort sur la communication en fait. Le principal sera d'être prêts dans 3 semaine. Le 8 Septembre est daté, est coché. Il faudra être au rendez-vous, ne pas le manquer. C'est chez nous, il y a une pression qui est mise autour. Bon, pas maintenant mais sur le moment et je pense qu'il faut rester bien vigilants. Mais le travail aux entraînements paie. On est un bon groupe, ça se vanne, tout le monde est en forme. On voit que ça bosse vraiment, enfin on a toujours bien bossé, mais là, c'est encore plus sérieusement. Il faut juste ne pas relâcher. »

Kevin Perrier (demi de mêlée) : « On fait un bon match, on a bien défendu, on marque pas mal d'essais même si on peut en marquer plus. Après, à 5 m de la ligne, on loupe 2/3 occasions mais c'est normal parce-que c'est le début de saison. On a un très bon état d'esprit tous ensemble, une bonne équipe, pour un premier match, c'est très satisfaisant. On ressent la même cohésion qu'à l'entraînement. On sait que Seb veut des mecs " bonnards", qui s'entendent bien, qui jouent tous ensemble. Dans l'équipe, il n'y aura pas de star, il n'y aura pas de mecs qui viennent juste d'arriver, tout le monde est là pour que tout marche bien. Il faut qu'on avance tous ensemble et on s'entend tous bien pour y arriver. Maintenant, il faut qu'on améliore un peu plus la circulation sur le terrain. Ca va venir petit à petit, ça va rentrer au fur et à mesure. Pour un premier match, avec peu de repères face à une équipe qui défend vraiment en face, c'est très satisfaisant. On attend le prochain match avec impatience. »

Quentin Lucet (centre) : « Je trouve qu'on était plutôt bien niveau physique contre une équipe qui vient de monter mais qui s'est bien renforcée. Au niveau mêlée, je pense qu'on est vraiment en place, idem pour les lignes arrières. Après, il nous faut encore un peu plus de temps de jeu ensemble pour qu'on puisse tous se retrouver, qu'on ait tous des repères. Ca été un match engagé oui, mais à ce niveau-là, tous les matches sont engagés, même les matches amicaux. Il n'y a aucun match à prendre à la légère. Je nous compare à une montre : il faut qu'on règle tout minutieusement et une fois que tous les réglages seront finis, on sera fin prêts pour la saison. »