Des BSV déçus mais fiers de leur parcours

24 Mai 2019 - Actu U16

Samedi dernier, à Arbois, le grand jour de la demi-finale était arrivé pour les U16 BSV. Les joueurs avaient bien travaillé toute la semaine et sont fin prêt pour cette échéance, par une chaude après-midi de printemps.

Le match commence plutôt délicatement pour les BSV qui sont contraints de jouer dans leur camp et subissent les assauts des Bisontins plus joueurs et supérieurs sur les rucks. C'est sur l'aile que passeront les adversaires et un score de 0-5 à la 5e. Le jeu se rééquilibre. Les BSV réussissent à tenir enfin le ballon et à multiplier les temps  de jeu. Sur une longue action dans le camp adverse, le décalage est fait, ils balaient le terrain en quelques passes et  l'ailier Tillier  marque en débordement. A la 20e, le score est de 5-5. Besançon retourne dans le camp adverse et, suite à une touche mal négociée près de leur ligne, les BSV concèdent à leur tour une touche à 5 m de la ligne. Le 8 ramasse et va marquer sans trop d'opposition. Le score passe à 5-10 à la 26e. Nos jeunes répliquent rapidement sur une touche à 30m de la ligne adverse. Ils rejouent  petit côté entre avants et c'est le talonneur Melin qui file à l'essai. Il y a 10-10 à la 30e, ce sera le score à la mi-temps.

Les consignes sont données aux joueurs d'être un peu plus présents dans les rucks pour sécuriser les ballons et pouvoir jouer plus rapidement derrière.

La deuxième mi-temps commence mal puisqu'ils encaissent un essai rapidement sur un contre : 10-17 à la 40e.  Puis, une pénalité de chaque côté fait évoluer le score à 13-20. Le quart d'heure BSV commence. Les bleus sont beaucoup plus actifs et leurs adversaires subissent. Suite à plusieurs passes après contact, Bretin marque l’essai égalisateur à la 56e : 20-20. Sur une nouvelle longue action, c'est à l'ailier Bonsambiante d'aller marquer en coin à la 60e. La transformation en coin de Brun permet de passer devant 20-27. Il reste dix minutes, le plus dur semble être fait mais c’était sans compter sur les ressources de l'adversaire et de son numéro 8 qui perce plein axe et grille la politesse sur 50 m aux bleus  On en est à 25-27 et il reste 5 minutes à jouer. Les BSV remettent la main sur le ballon mais par manque de maîtrise et de métier, suite à un ballon tombé, l'ailier adverse ramasse et déborde sur 50 m : 32-27.

L'arbitre siffle la fin de la rencontre deux minutes plus tard. Si les jeunes sont très déçus, ils n'ont pas à rougir car, sur l’ensemble du match, Besançon mérite sa victoire même si cela aurait pu tourner autrement. On pourrait regretter de ne pas avoir pu faire jouer 6 joueurs (dont un pour Besançon) car ils totalisaient trop de matches en ABCD XV (plus de 7) Mais, c'est la politique du club de permettre aux joueurs de jouer au meilleur niveau. Sans compter les six absents du jour pour des blessures ou raisons personnelles.

Avec le recul, si en début d'année, on s'était dit qu'avec les joueurs alignés, on échouerait de peu en demi-finale, on aurait signé de suite. Ne soyez pas tristes mais fiers !!

La saison n'est pas finie. Ce week-end, l'équipe à X joue sa finale à Besançon contre Dole pour le titre en régional 3. Il reste aussi les deux tournois de  rugby à 7 où les BSV ont toute leur chance.

Ensuite la trêve sera bien méritée !