Gallien Belleville : " On a vu un vrai collectif "

22 Janvier 2020 - Actu U14

Ce fut une belle après-midi de rugby pour nos U14 de l’entente Beaune/Seurre/Verdun samedi dernier. Deux matchs, deux victoires, que demander de plus ? Et bien juste que cela continue comme cela pour que nos jeunes aillent chercher une qualification.

Petit débriefing

La première rencontre fut remportée sur le score de 5 à 0 face à l’entente du Bassin Dijonnais. Ce fut un match fermé où les défenses ont pris le pas sur les attaques d'où le score. Pour le coach Gallien Belleville : « Les dix premières minutes furent catastrophiques, sans envie et sans ballon, ce qui complique les choses. Ça s'est amélioré dès qu'on a tenu la balle mais on n'a scoré qu'une fois, même si un 2e essai nous a été refusé. »

Mais si le résultat était satisfaisant, car il fallait pouvoir tenir tête à une entente rassemblant près de 70, l’éducateur restait quand même sur sa faim : «  Il y a toujours moyen de faire mieux, et je n’étais pas très satisfait du contenu. Je leur ai dit que, si on jouait le second match comme le premier, on allait en prendre 50 car Chalon une des meilleures équipe BFC en U14. J'ai demandé plus d'agressivité et d'envie, d'avancer et de déplacer le ballon. Le premier match avait été joué à l'envers en allant taper dans le tas au lieu d'écarter »

Et le discours a porté ses fruits puisque le second match fut tout l'inverse. Face à une équipe qui occupait tout le terrain du coup, nos jeunes joueurs ont a joué comme il fallait en rentrant dans le terrain pour resserrer la défense et déployer le jeu. « On a dominé tous les contacts que ce soit défensifs ou offensifs. Par rapport au 1er match, on a mis de l'envie et c'est ce qui a fait la différence. Avant de jouer contre nous, Chalon n'avait perdu qu'un match contre Haut Doubs, une équipe contre laquelle on avait pris 30 points donc les joueurs étaient prévenus. » Au final, une victoire 21 à 0 et aucun point encaissé sur la journée : «  C'est le gros point positif. De plus, c'était vraiment collectif, tout le monde s'est donné à fond, il n'y avait pas de remplaçant mais des joueurs d'un groupe. On ne sentait pas les changements dans le turn-over, tout le monde s'est donné avec la même envie. »

Gallien Belleville peut donc se réjouir de cette journée de championnat : « On est bien parti pour se qualifier en phase 3 qui se ferait ave les équipes du Rhône-Alpes soit à un tout autre niveau ce qui serait vraiment intéressant pour nos jeunes. Il reste une journée pour finir la phase, il faudra tout donner. On en est à une défaite sur 4 matchs, c'est de bon augure pour la suite. »