Ils n'ont pas à rougir !

10 Avril 2018 - Actu Equipe B

Même si les Babys B’Boys se sont inclinés 9-24 contre la réserve du Creusot ce dimanche, on ne peut que constater les nets progrès réalisés depuis le match aller. Leur prestation ce jour-là nous avait laissé un goût amer et force est de dire que, depuis, ils se sont vraiment bien rattrapés. Toujours sur leur lancée depuis quelques matches, ils ont montré une opposition des plus intéressantes face à une équipe creusotine très joueuse, vaillante, équilibrée et pleine de talents qui justifie pleinement son excellent classement en tête de la poule.

Dommage par contre que les bleus aient une fois de plus raté leur entame de match. Pris de vitesse dès le coup d’envoi, ils encaissent un essai transformé au bout de la 1ère minute. Mais loin de se laisser abattre et de subir, ce sont eux qui remettent la main sur le ballon et partent à l’assaut du camp adverse, récompensés alors par une pénalité. Bien que courageux en défense et faisant preuve d’un bel esprit d’équipe, ils n’empêcheront pas un 2e essai creusotin, fort bien construit. Mais la botte d’Ailenei leur permet de rester au contact sur une nouvelle pénalité et les deux équipes se séparent à la mi-temps sur le score de 6-14. Malheureusement, cette première période a fait des dégâts, deux joueurs sortant sur blessure.

Même si le Creusot se montre un ton au-dessus, c’est avec la ferme intention de revenir au score. Et pour avancer, ils avancent, tous à la mine comme on dit. Le jeu est propre, les actions s’enchaînent et les visiteurs sont poussés à la faute. Ailenei passe la pénalité et à 9-14, on se dit que les bleus tiennent leur match. D’ailleurs, les adversaires du jour doivent le sentir puisqu’au lieu de jouer à la main sur une faute beaunoise sanctionnée, ils préfèrent prendre des points au pied pour accentuer leur avance 9-17. C’est à 20 minutes de la fin que tout bascule. Alors que les locaux ont fait le forcing pour revenir dans les 22 adverses de par un joli jeu de relances qui aboutit à une touche en leur faveur, le pack se regroupe pour avancer jusqu’à 8 mètres de la ligne. Alors que leur poussée met le Creusot sur le reculoir et que la ligne d’essai se rapproche, le ballon, on ne sait trop comment, change de mains et c’est finalement un des rouge et bleu qui ira inscrire un essai de plus de 80m. Le coup de massue est assez rude et malgré beaucoup d’efforts pour revenir, c’est bien les visiteurs qui s’imposent au final 9-24.

Mais bizarrement, alors qu’on pourrait être déçu et frustré d’avoir perdu l’occasion de revenir à un point en marquant et du coup de relancer toute la rencontre, et bien, on ne l’est pas tant que ça. Déjà parce que les Babys B’Boys ont su perdre avec les honneurs, en combattant de bout en bout. Ensuite, parce que la copie rendue est très satisfaisante. Assez peu de déchets, de l’envie face à une équipe creusotine si difficile à manier. Oui, les bleus n’ont pas facilité la tâche des invités d’un jour et pour ça, on ne peut que les féliciter. Reste maintenant un match à l’extérieur contre Meaux pour montrer que ce qu’on appelle l’esprit de groupe n’est pas un vain mot et pour prendre un maximum de plaisir. Cette saison est loin d’être une saison ratée, c’est juste une saison pleine d’enseignements avec des succès qui resteront dans les mémoires.

NB : Un grand merci aux supporters creusotins qui ont su reconnaître le mérite et les qualités de nos jeunes joueurs. De un, parce que ce n’est pas si courant que cela et parce-que ça fait plaisir, de deux parce que discuter en toute convivialité de rugby sur le bord de la touche, c’est aussi cela qui fait la beauté du sport.