Les échos des U16 et U19

23 Janvier 2020 - Actu U18U16

Samedi dernier, pour la dernière journée de la phase aller de championnats, c’était jour de derbys pour nos jeunes entre les U16 qui se rendaient à Mâcon et les U19 qui allaient chez le voisin nuiton. Deux défaites au final mais des enseignements tirés, ce qui reste toujours positif. Petit retour sur ces deux rencontres avec Kevin Boudot, coach U16 et Thomas Lanny, coach U19.

U16

Invaincus jusque-là, les U16 ont donc chuté pour la première fois de la saison. Un résultat logique pour Kevin Boudot au vu de la physionomie du match : « On a été pris sur l'agressivité et dans les zones de rucks avec entre 8 à 10 ballons perdus. On n’a pas su s'adapter à une équipe en place en défense. On a joué à la baballe mais sans avancer et parvenir à mettre à mal la défense mâconnaise. En plus de ça, on a vu un arbitrage honteux pour les deux équipes. » Mais l’entraîneur ne se cache pas derrière ça : «  C'est le premier match où on passe à travers sur tout ce qui fait les bases du rugby. Quand tu vas jouer chez le 2e, si d'entrée tu ne mets ni agressivité ni combat, tu ne peux pas espérer gagner et encore, heureusement que leur buteur passe à côté et manque toutes ses transformations sinon le score aurai pu être plus lourd. »

Du coup, à l’issue de la rencontre perdue 32 à 5, les jeunes joueurs ont eu droit à un double discours de la part de leur entraîneur : «  Je les ai à la fois critiqués pour leur mauvais match mais également félicités pour leur belle phase aller. Cette défaite face à Mâcon est un avertissement en vue des phases finales qui sont vraiment notre objectif. Il va falloir se reprendre car, si on va en phases finale et qu'on joue pareil, c'est défaite assurée au premier tour. Les joueurs ont pris conscience de leur match et du fait qu'ils n'ont pas été au niveau sur cette rencontre. Et surtout, que même si l'arbitre est mauvais, ils sont là pour jouer et non arbitrer. Ils s'en sont rendu compte à la fin du match et on pense que la leçon est retenue. »

A confirmer dès de samedi à Pontarlier, qui sera un match très compliqué, sans oublier bien sûr les autres déplacements qui s'annoncent. Mais on peut faire confiance aux joueurs pour avoir tiré les leçons de ce faux pas. 

U19

«  Nous sommes comme le XV de France, c’est une victoire encourageante. » C’est non sans une petite pointe d’humour que le coach Thomas Lanny a résumé la très courte défaite 28 à 26 de ces troupes contre Nuits-Saint-Georges. Avant de souligner que, pour lui, les U19 avaient très certainement livré leur meilleure prestation depuis de le début de la saison : «  On a fait plutôt un bon match parce qu'on a su appliquer les choses vues à l'entraînement. C’est une belle progression parce qu'on marque 26 points mais, à l’inverse, on en prend aussi 28 dont des essais qu'on aurait largement pu éviter Il va donc y avoir un gros travail à fournir en défense ».

Un fait qui peut s’expliquer par le fait que certains joueurs n’évoluaient pas à leurs postes habituels : «  On a fait encore des changements de postes, comme Enzo, habituellement 3e ligne qui est passé au centre. Donc c’est un résultat vraiment encourageant parce qu'il faut que les joueurs aient le temps de s'habituer à ces nouveautés pour eux. Par exemple, le 9 et le 10, qui avaient découvert ces rôles le week-end dernier, ont rendu une copie bien plus propre samedi. C'est l'une des premières fois où on arrive à faire une vraie équipe avec un état d'esprit bien meilleur. »

Peut-être un effet derby qui a fait que les joueurs étaient un peu plus concentrés. Une option que le coach n’a pas vraiment envie de retenir : « Je ne sais pas, en tout cas, je ne l'espère pas. A la fin du match, j'ai entendu des mots que je n’avais pas ou plus l'habitude d'entendre et qui ont fait plaisir à tout le staff. On espère que cela s'inscrira dans la durée et ce, dès samedi à Pontarlier. »