Max Clément, objectif pôle espoir

15 Mars 2018 - Actu U16

Depuis maintenant quelques temps, la formation beaunoise commence à être reconnue, en sélection départementale puis régionale et même nationale. Et cela fait naître des envies. Comme celle de Max Clément, 14 ans, élève de 3e, joueur U16 et fidèle au CS Beaune depuis qu’il a chaussé ses premiers crampons à l’âge de 6 ans.

Venu au rugby avec les copains de l’école primaire, il est resté, a travaillé et avancé pour décrocher aujourd’hui sa place en sélection de Bourgogne U15 : « Même si à un moment j’ai hésité avec le hand, c’est au rugby que je me suis senti le mieux. Il faut avoir l’esprit d’équipe, être prêt à s’entraider à tous moments et surtout faire les choses ensemble. J’aime ce sport car il mélange l’aspect physique et l’aspect technique. Quel que soit notre niveau, on vaut tous quelque chose et c’est ça qui est bien. »

Max avait déjà été appelé en sélection départementale quand il évoluait en U14. Cette année, en plus du CSB, il fait également parti de l’équipe ABCDXV. C’est par ses actions sur le terrain que le jeune demi d’ouverture s’est fait remarquer : « Après plusieurs sessions de tests et les tournois, les responsables sont venus me trouver pour me dire qu’ils voulaient que j’intègre la sélection. Selon eux, j’ai une bonne vision du jeu ainsi qu’une bonne technique dans le jeu au pied. Bien évidemment, cela fait très plaisir mais je sais que j’ai encore beaucoup de travail. »

Le fait de jouer pour plusieurs équipes est loin d’être un handicap pour le jeune joueur : « Avec l’EDR, on dispute essentiellement des tournois contre les équipes locales. En sélection ou en ABCDXV, ces joueurs deviennent tes coéquipiers, on se déplace dans toute la France ce qui me permet de voir et d’apprendre de nouvelles choses. C’est sympa de changer de façon de jouer. J’utilise tout ce que j’apprends d’un côté comme de l’autre et je l’applique en club comme en sélection. »

Les réussites d’Yvan Lalevée et Luka Begic ont montré à Max que tout était possible et c’est dans le rugby qu’il a aujourd’hui l’intention de tracer son chemin : « C’est quand tu arrives en U14 que tu te commences à te dire que tout est possible, si tu as envie de le faire bien sûr. Alors, j’ai envie de voir si je peux aller très haut. C’est motivant de voir que des jeunes issus du club parviennent à percer. Alors, je bosse aux entraînements mais aussi en faisant deux séances de musculation par semaine avec Alex Gilot. On travaille selon les critères de la sélection : le cardio, la vitesse mais aussi le renfort musculaire. »

Mais ce n’est pas pour autant qu’il oublie son club et son équipe : « Je joue pratiquement tout le temps avec eux, ce sont mes copains depuis que j’ai commencé le rugby et c’est toujours sympa de jouer ensemble. Maintenant, mon but est d’entrer au pôle espoir l’an prochain. Le 24 Mars, nous allons disputer un tournoi avec la sélection où des détecteurs seront présents. Si je fais un bon tournoi, je peux récupérer un dossier à la fin pour intégrer le pôle. Et j’espère vraiment repartir avec ce dossier ».

Travail et motivation sont les deux critères pour Max. Et on lui souhaite la plus belle réussite possible.