Portrait de bénévole : Patrice Martin

06 Décembre 2017 - Actu U10

Dans la catégorie bénévole au grand cœur, j’appelle Patrice Martin. A 37 ans, le rugby ça le connaît ! De 1990 à 1995, il fut joueur au CS Beaune avant d’arrêter le sport. Il devient éducateur à Verdun-sur-le Doubs de 2010 à 2014 avant de rejoindre notre école de rugby lorsque son fil intègre la section sportive du St-Cœur en classe de 6e.

Grâce à ses deux enfants, tous deux licenciés à Beaune, il a retrouvé quelques racines : « J’ai voulu m’investir dans le club pour pouvoir rester dans ce monde de copain. J’ai retrouvé des amis avec qui j’avais joué il y a bien longtemps comme Karim Malek ou encore les frères Champenois. Ce qui m’a plu dans le fait de revenir à Beaune, c’est de voir qu’on était tous dans la même optique pour faire avancer les enfants : leur montrer que seuls, on ne peut rien faire et que c’est tous ensemble qu’on grandit et qu’on progresse ».

Bénévole au grand cœur, Patrice a toujours aimé être au contact des enfants : « J’aime les liens que l’on tisse avec eux mais aussi avec les parents et les autres éducateurs. J’ai pu travailler avec des enfants qui avaient des problèmes psychomoteurs et cela m’a beaucoup appris. On est là pour apporter de l’aide, mettre l’enfant en confiance, lui faire prendre conscience de ses qualités. Ils sont tous différents mais c’est cela qui est important car il faut de tout pour faire un rugby ».

Il n’est pas qu’éducateur, il est également dirigeant de sa catégorie : « Cela me permet de soulager mes collègues dans le secteur administratif comme les papiers, les feuilles de matches, répondre aux demandes des parents. Je suis le lien entre ces derniers et les éducateurs. Il y a beaucoup de communication entre nous 4 ce qui est primordial. Si on ne communique pas, cela peut engendrer des loupés aux conséquences importantes. C’est pour cela que l’on débriefe entre nous après chaque entraînement ou chaque tournoi. ».

Et il y a bien sûr l’aspect formation : « Le rugby a beaucoup évolué  ces dernières années. J’ai eu envie de suivre les formations pour me remettre dans le bain : apprendre les nouvelles règles sur les positions par exemple. Même si je n’ai pas de diplôme sportif, je compense avec l’envie de toujours mieux faire, surtout pour les enfants. J’animais les NAP à Verdun, cela m’a beaucoup appris ».

Si son fils aîné suit son petit bonhomme de chemin en U14, Patrice a souhaité encadrer son cadet avec les U10 cette année : « Mon plus jeune avait aussi besoin que je le vois évoluer, comme je l’avais fait avec son frère.  Et puis je me sens bien avec les plus jeunes, jusqu’en U12. Après, ce sont des caractères qui me conviennent moins. J’aime voir les petits évoluer rugbystiquement ».

Ce qui ressort de l’attrait de Patrice Martin pour le rugby, c’est le côté humain. Et c’est cela qu’il souhaite voir perdurer pour son groupe cette année : « Certes, ces enfants doivent continuer à progresser mais ils doivent surtout rester de très, très bons copains et apprendre avant tout le vivre-ensemble. Personne ne doit jamais être laissé de côté. Et quand un enfant vous retrouve quelques années après, quel bonheur quand il vient vous dire bonjour et vous montre qu’il ne vous a pas oublié ! ».

Ce qui est certain, c’est qu’avec lui, vous êtes sûrs que vos enfants connaîtrons les valeurs du rugby !