Portrait de recrue : Savenaca Tabakanalagi

09 Août 2019 - Actu Equipe A

Passer des vignobles alsaciens aux vignes beaunoises n’a pas fait perdre son sourire à notre nouveau 2e ligne Savenaca Tabakanalagi. Ce solide gaillard fidjien de 33 ans, 1m98 pour 115 kg,  est donc arrivé pour renforcer le pack d’avants bleu et blanc avec un seul objectif : maintenir le club en Fédérale 1 pour une seconde saison.

CSB : « Pourquoi as-tu choisi la France comme terre de rugby ? »

ST : « J’ai joué quasiment toute ma carrière au Fidji. Mais là-bas, il n’est pas possible d’en vivre étant donné que nous jouons tous au rugby. En 2015, un agent néo-zélandais qui me suivait m’a dit qu’il fallait que j’aille jouer en France pour me donner une vraie chance et ainsi réaliser mon rêve de devenir professionnel. Strasbourg a été le premier club à me contacter. Comme mon épouse était partante, je suis donc arrivé à Strasbourg pour jouer en Fédérale 1 en 2015 et j’y suis resté jusqu’à cette année. Puis, le club a été dissous et j’ai dû trouver un autre club. »

CSB : « Le choc culturel n’a pas été trop important ? »

ST : « C’est vrai qu’il y avait énormément de différences avec les Fidji, surtout dans le style de vie. Mais il y avait déjà 4 Fidjiens à Strasbourg donc il n’a pas été difficile du tout de m’intégrer. Nous sommes une communauté très solidaire. Mais du coup, je ne parle pas du tout français (rires) ! »

CSB : « Et au niveau du rugby, du jeu ? »

ST : « Ca m’a demandé des efforts bien sûr. Au Fidji, le jeu est beaucoup plus libre : tant que tu fais des passes et que le ballon circule bien, tout va bien. J’ai dû énormément travailler ma technique de jeu, apprendre à être plus cadré pour m’adapter au rugby français qui demande plus de rigueur. »

CSB : « Et comment ton choix s’est porté sur le CS Beaune pour cette saison 2019-2020 ? »

ST : « Je voulais vraiment retrouver le niveau de la Fédérale 1 après une année en Fédérale 2 suite à la relégation de Strasbourg. Ca a été difficile pour moi de m’habituer au niveau de jeu de cette division. C’est Vinaya Wakanivuga, avec qui je jouais à Strasbourg, qui m’a conseillé de venir ici. Il y a eu aussi l’influence d’Ephraïm Taukafa qui m’a bien vendu le club et son projet. J’ai quand même un peu hésité parce-que j’avais d’autres propositions intéressantes mais Beaune, en plus de ses ambitions légitimes, me permettait également de rester proches de mes amis. »

CSB : « Quel type de joueur es-tu sur un terrain ? »

ST : « Je sais être agressif dans le jeu mais dans le bon sens du terme. J’aime le ballon, aller le chercher, faire jouer les autres et les aider à trouver des solutions pour se créer des espaces. Pour un avant, j’arrive à marquer pas mal d’essais (entre 3 et 4 par saison NDLR) mais toujours avec l’aide de toute l’équipe parce-que je suis trop lourd pour y aller tout seul (rires) ! »

CSB : « Quel est ton regard sur la poule du CS Beaune pour cette année ? »

ST : « Je connais Dijon, Massy et Chambéry contre qui j’ai joué avec Strasbourg. Je pense que ce seront les 3 grosses équipes de la poule. Mais je suis sûr qu’on pourra leur poser des problèmes pour se maintenir en Fédérale 1, voire même espérer plus. Affronter Massy dès le premier match et en plus à la maison sera un très, très bon test pour nous et pour voir où nous en serons. Ca nous donnera une base de travail pour la suite de la saison et cela nous servira obligatoirement pour nous améliorer. Je crois qu’il est toujours mieux de commencer par une grosse équipe plutôt que par une petite parce qu’on ne se donnerait pas forcément de la même manière sur le terrain. Mais pour atteindre nos objectifs, on devra respecter tout le monde. »

CSB : « Quel est ton sentiment sur ta nouvelle équipe ? »

ST : « C’est une très bonne équipe avec un super état d’esprit. J’espère que nous allons tous bien marcher ensemble pour faire une bonne saison. Nous avons une bonne équipe, un bon groupe pour réaliser de belles choses. »

CSB : « Si Savenaca Tabakanalagi devait décrire Savenaca Tabakanalagi en trois mots, que dirait-il ? »

ST : « Facile à vivre, amical et drôle. »