Rageant !

20 Mars 2018 - Actu Equipe B

Décidément, cette équipe réserve nous fera toujours passer par toutes les émotions ! Alors que la défaite du match aller contre Epernay avait laissé quelques regrets sur la forme, le retour à Beaune nous laissera frustrés. Car cette rencontre, ils auraient pu la gagner, tant sur l’envie que sur le jeu proposé. Oui mais voilà, quelques hésitations plus tard, quelques ballons tombés en cours de route et ils s’inclinent 19-22. C’est assez cruel je dois dire.

A peine le temps de s’installer sur la pelouse qu’Epernay prend d’entrée le jeu à son compte et s’en va inscrire le premier essai transformé de la rencontre. Les choses commencent on ne peut plus mal. Mais les Beaunois sont dans un jour à réagir et vont partir au combat comme des morts de faim. Alors qu’ils enchaînent les temps forts dans les 22 adverses sans parvenir à déstabiliser la défense sparnacienne, ils seront récompensés par un essai en force de Pistre, poussé derrière la ligne par tout le pack. Loubet se charge de transformer et les deux équipes sont à égalité 7-7 à la 19e. Mais cela ne durera pas puisque Epernay filera à dame quelques minutes plus tard. Il va falloir repartir au combat et on peut compter sur Vallot, Mennweg, Quenot ou encore Ben Salah pour perforer la défense adverse. Bien servi, Bergeret conclura un nouveau temps fort bleu en inscrivant le 2e essai local. Les deux équipes se séparent à la mi-temps sur le score de 12-12 et franchement, on sent que tout est possible.

Mais c’est Epernay qui score très vite sur pénalité à la reprise et qui ira même planter un 3e essai malgré une défense bleue toujours agressive. A 12-22, les Babys B’Boys refusent d’abdiquer et repartent à l’attaque, depuis leur 22. S’en suivra une belle charge de Jordan Lepeytre qui permet à son équipe de grapiller de précieux mètres. Sur une longue passe renversée, Abdel Malek en bout de ligne ira à son tour inscrire le 3e essai beaunois, transformé par Loubet qui ramène ainsi son équipe à trois petits points. En supériorité numérique suite à un carton jaune sparnacien, ce sont les 15 bleus qui partent d’un bloc cherché la victoire. Mais Epernay ne laisse rien passer et les locaux se heurtent à un mur. A quelques minutes de la fin, on se laisse espérer quand Meurat s’échappe sur son aile et fait la différence au sprint. Malheureusement, son mouvement avec Wakanivuga n’aboutira pas et ce sont bien les visiteurs qui repartiront vainqueurs 19-22.

Alors oui, c’est rageant parce qu’une fois de plus, notre jeune équipe a joué le jeu et l’a bien joué. Ils ont décidé d’aller au combat et de profiter de chaque occasion. Malheureusement, une fois de plus encore, ce ne fut pas payant. C’est la loi du sport même si elle nous paraît bien dure. Il reste trois rencontres à nos jeunes pour aller enfin chercher ce succès plus que mérité qui leur échappe depuis quelques temps. Et on ne peut que leur dire de s’accrocher et d’y croire encore.

 

 

Les galeries photos associées