On retourne au boulot

14 Novembre 2019 - Actu U18

Dans le jargon, on peut dire que les U19 ont clairement « bouffé la feuille » lors de la rencontre disputée samedi dernier contre l’entente Genlis/Grand Dôle/Vesoul. Alors que ce match était à leur portée, un manque de cohésion et d’engagement leur a coûté une victoire à leur portée. Au final, ils s’inclinent 12 à 25. Une rencontre qui leur laissera très certainement beaucoup de regrets mais qui servira également d’électrochoc. Nul doute qu’ils vont se servir de leurs erreurs pour rebondir très vite et se donner à fond pour la suite du championnat.

Ils avaient pourtant pris la rencontre par le bon bout en dominant le début des débats. Malheureusement, cette domination s’avéra stérile au tableau d’affichage. Ce qui eut pour conséquence de mettre les bleus dans le doute et de placer leurs adversaires dans de bonnes conditions pour, avec pragmatisme, inscrire une pénalité et deux essais. Il faudra du côté des troupes locales une action individuelle et un beau mouvement venus de l’arrière pour marquer à leur tour deux essais et limiter la casse 12 à 19 à la mi-temps.

On pensait alors voir les jeunes revenir le couteau entre les dents sur le pré pour la seconde période. Mais la pression de remonter au score leur fit commettre trop d’erreurs pour garder la tête froide et trouver les bonnes solutions et les bons intervalles. Ce seront donc les visiteurs qui marqueront, annihilant ainsi toutes chances pour les beaunois/seurrois/verdunois de réaliser un bon coup. Dommage pour eux …

Inutile de dire que la prestation de ses troupes n’a pas vraiment plu à leur entraîneur Thomas Lanny qui attend mieux de joueurs qui ont nettement le potentiel pour faire mieux et surtout montrer un visage beaucoup plus conquérant.

Réaction

Comment analyses-tu cette rencontre ? 

On perd contre une équipe qui n'est pas plus forte que nous. On fait une bonne entame, le souci, c'est qu'on ne score pas. Eux, ils viennent chez nous une fois, ils mettent trois points. Puis, ils reviennent deux fois et marquent deux essais. On court après le score tout le match et on ne revient jamais. 

En fait, c'est un trou d'air de 25 minutes. Comment cela s'explique t'il alors qu'il y a quand même deux très beaux essais beaunois avant la mi-temps ? 

Cela s'explique simplement : les mecs ne viennent pas aux entraînements donc, ça commence par là. Pendant trois semaines, on n'a pas eu match, pendant trois semaines, on s'entraînait avec entre 10 et 15 mecs. 

C'est pour cela qu'on a eu l'impression qu'ils étaient physiquement un peu courts ? 

Ce n'est même pas physiquement. Pendant trois semaines, tu ne joues pas au rugby, tu oublies. Ils ont oublié tout le plan de jeu qu'on a si on peut dire ainsi. On a des choses toutes basiques à faire et pendant trois semaines, tu ne les fais pas. Ils ont fait autre chose et, sur le terrain, tu perds un peu les automatismes. On se fait gratter 35 ballons dans les rucks pendant le match parce-que les soutiens ne sont pas là. C'est juste parce qu'ils ont oublié que, quand tu as cette position-là, tu dois tout simplement aller au soutien. Et du coup, tu perds le match comme ça. 

Est-ce que tu as quand même quelques motifs de satisfaction ? 

On va dire qu'on ne repart pas fanny. Mais à chaud, là, j'ai du mal, je n'en ai pas, je ne trouve pas de point positif. 

On a également eu l'impression que la communication entre eux ne passait pas très bien, que ça communiquait mais dans le mauvais sens ? 

Oui, parce qu'ils étaient frustrés. Après un match comme ça où tu fais n'importe quoi, où tu ne scores pas, il y a forcément de la frustration qui s'installe et les mecs s'embrouillent un petit peu. Mais ça, c'est normal, c'est un fait de match, tout simplement. 

Comment tu envisages la suite ? 

Au bout d'un moment, c'est aux jeunes de se remettre en question. Je ne suis pas leur père, c'est à eux d'avoir juste envie de se remettre au boulot pour recommencer le championnat. Il a débuté il y a un mois et demi mais il n'a jamais vraiment commencé. 

Pour résumer, reprenez-vous en main et au boulot ? 

Exactement

Prochain rendez-vous pour les U19 ce samedi 16 Novembre contre  RT Châlonnais au Stade Léo Lagrange de Châlon.