Un après-midi au Racing 92

06 Mars 2019 - Actu U10U12U8

Il y avait des yeux qui brillaient samedi dernier ! La raison ? Un Racing 92-La Rochelle en direct live depuis la superbe enceinte de l’Arena Paris-La Défense. Les invités ? Les bleuets de l’école de rugby, les copains seurrois, des éducateurs et des parents soit 43 personnes en tout. Le résultat ? Magique !

Dès le départ du bus dans la matinée, ça discutait rugby dans le bus. Racing, la Rochelle, qui aurait la faveur des pronostics ? Et à 6h du coup d’envoi, c’était bel et bien les Parisiens qui viraient en tête. On n’imaginait alors pas encore que ce serait le cas à l’issue du match et de quelle manière.

Une petite pause repas et l’Arena commençait à se rapprocher. Rien que de l’extérieur, on en avait déjà plein les yeux. Une fois installés, quasiment au bord du terrain s’il vous plait, le show commença. Pas celui de match, du moins pas encore, mais l’ambiance. Ecrans géants, musique, une foule de drapeaux dans les tribunes, bref une ambiance difficile à raconter tant c’est spécial. Ce sera mon jeune voisin qui, les yeux écarquillés de bonheur, résumera le mieux la situation : « Waouh, on dirait un vrai rugby cinéma ! ». Si les enfants en prenaient plein les yeux, les adultes qui ne connaissaient pas n’étaient pas loin eux-aussi de retrouver leur âme de gosses.

Début de la rencontre et le kop beaunois fait entendre sa voix. Le Racing, lui, fait parler le beau jeu et inscrira la bagatelle de pas moins de 8 essais contre  2 pour la Rochelle. Toutes les stars sont présentes : Thomas, Imhoff, Vakatawa, Chavancy, Szarzewski et consorts côté Racing, Atonio, Doumayrou, Gourdon et consorts côté la Rochelle. Et de l’avis de l’un de nos jeunes experts du jour « C’est quand même vachement mieux qu’à la télé ». C’est pas faux …

Fin du match, les joueurs font le tour du terrain pour saluer le public et la chasse aux selfies commence. Parisien ou Rochelais, aucune importance tant qu’on a la photo ! Et nos bleuets peu farouches en ont ramené une jolie collection. Mais il en manquait une avec l’hôte du jour, celui qui avait permis la réalisation de cette belle journée.

Il s’appelle Léonard Paris, il est au Racing depuis 2017, il a 22 ans, il joue centre et surtout … il est beaunois ! Tout comme nos jeunes pousses, c’est à l’école de rugby du CS Beaune qu’il toucha ses premiers ballons. C’est ainsi qu’en U11,  il croisa la route d’un certain Karim Malek qui fut son éducateur. Et quand ce dernier lui a demandé s’il pouvait l’aider à trouver des places pour emmener les enfants voir un match de Top 14, il a de suite répondu présent en offrant via son club des places de premier choix. Son accueil n’eut égal que sa gentillesse. Photos, échanges avec les bleuets et leurs parents, il a même eu la grande classe de nous raccompagner jusqu’au bus. Un moment que nos jeunes ne risquent pas d’oublier de sitôt. Nous lui adressons à nouveau un immense merci 

C’est des souvenirs plein la tête que la (très) joyeuse petite troupe a repris le chemin de Beaune. Avec une question très important : « On recommence quand ? »