Aujourd'hui, à 15h, il y a derby ...

01 Mars 2020 - Actu Equipe A

Aujourd’hui, à 15h, à Jean-Guiral, il y a match, il y a derby. Il n’est pas impossible que cette notion de derby soit un peu passée à l’as de nos jours dans nos contrées mais il n’empêche que recevoir un club de la même région reste un derby.

Et donc, cet après-midi, on y tient, c’est derby avec la réception de l’AS Mâcon. Et il est important ce match, à plus d’un titre ! Déjà, parce qu’en cas de victoire de nos bleus, le maintien serait mathématiquement définitivement assuré en ce dimanche soir. Rappelons-nous que l’année dernière, il avait fallu attendre l’avant-dernière journée de championnat pour confirmer la présence du CS Beaune en Fédérale 1 pour cette saison 2019-2020. Première preuve du chemin parcouru par nos joueurs.

Important ensuite parce-que, en cas de victoire de nos bleus, ils laisseraient Mâcon à distance de cette fameuse 6e place, dernier accessit pour la qualification en Du Manoir. Il faudrait bien sûr continuer à batailler ferme avec nos amis de Rumilly pour la conserver mais avouez que ce serait beau. Ce Du Manoir, on l’avait tous dans un coin de nos têtes lorsque le championnat démarra au mois de Septembre mais on n’osait pas trop en parler. Après tout, ce n’est que la 2e saison du club dans l’élite du rugby amateur français.

Mais n’empêche, au fil des matchs, au fil des victoires et parfois même au fil des défaites, elle a fait son petit bonhomme de chemin cette idée de quailf. Et ce serait tellement beau … Imaginez, si le championnat s’était arrêté le week-end dernier, le CS Beaune aurait rencontré ni plus ni moins que le mythique Stado Tarbais ! Quel pied quand on y pense …

Pourquoi ce long monologue me direz-vous ? Déjà pour remercier nos joueurs parce-que parfois, j’ai quand même l’impression qu’on ne se rend pas compte qu’ils font vraiment une très belle saison. On retient plus les défaites, les victoires dans la douleur, les victoires sans jeu flamboyant. Oui mais voilà, on est en Fédérale 1. Si j’osais, je dirai qu’on l’a voulue et qu’on l’a eue. La Fédérale 1, c’est dur, ça tape, les contacts sont rudes, les mêlées sont âprement contestées. Ce n’est pas du rugby champagne, du rugby youpi, tout le monde est capable de faire tomber tout le monde, tout le monde est capable de faire douter tout le monde et ça, tous les week-ends. Etre 6e d’une poule de championnat de Fédérale 1, ça n’arrive pas par l’opération du Dieu Rugby, oh que non. Ça arrive parce qu’on bosse dur, très dur, qu’on s’arrache et qu’on s’envoie tout en essayant de garder cette notion de plaisir et de potes. Et si vous pensez que c’est si évident que cela, je vous engage à mettre les crampons et à rentrer sur le terrain ne serait-ce que 10 minutes. Je pense qu’alors vous comprendrez.

Cet après-midi, à 15h, le CS Beaune reçoit l’AS Mâcon. C’est une affiche, c’est de l’enjeu. En cette fin de saison, le CS Beaune n’a jamais eu autant besoin d’avoir un public, son public derrière lui. Mais je veux dire un vrai public, des supporters et non des spectateurs, des gens qui vont pousser, des gens qui vont crier, des gens qui ne vont pas hurler au scandale à la moindre faute, au moindre en-avant, à la moindre mauvaise décision. Il sera toujours temps d’en débattre après le match autour de la mythique bière de la 3e mi-temps.

Ce n'est pas parce-que vous avez joué au rugby il y a 30 ans que vous connaissez la réalité du terrain aujourd'hui. Ce n'est pas parce-que vous êtes un passionné que ça donne le droit d'insulter. Ce n'est pas parce-que vous aimez votre équipe,et on sait que vous l'aimez, qu'il faut conspuer lorsque cela vous plait moins.  N’oubliez jamais qu’un joueur de rugby reste un homme et un homme, ce n’est jamais infaillible. En tous cas, à titre perso, je n’en ai jamais rencontré. Alors, rêvons un peu … Pendant 80 minutes, j’aimerai vraiment voir des supporters venus pour encourager leurs couleurs et leurs maillots, j’aimerai vraiment entendre des encouragements mais des vrais hein, pas des chuchotements. Comme je l'ai dit, il sera toujours temps de refaire le match après. Sans oubliez que vous pouvez avoir toute confiance en nos joueurs pour faire leur auto-critque sans faux-fuyant et en toute lucidité.

Mâcon a gros à jouer dans cette rencontre s’il veut rester dans la course à la qualif. Inutile de vous dire qu’ils ne viendront pas pour compter les brins d’herbe de Jean-Guiral. Il va y avoir de l’engagement dans cette rencontre, il va y avoir de l’envie. Ça nous promet vraiment un beau derby. Ça risque d’être tendu, ça risque d’être stressant et il est fort possible qu’on ne voit pas les grandes envolées dont on est tellement friand, moi la première. Mais ce soir, peu importe la manière, il faudra 4 points.

Alors public, je réclame ton indulgence, je réclame ton adhésion, je réclame ton soutien inconditionnel. Je suis certes exigeante mais l’aventure est trop belle pour que tu n’en fasses pas parti. Et rappelle-toi que certes, seul on va plus vite mais qu’ensemble, on va plus loin ….

Alors, à bon entendeur salut et à tout à l’heure !