CS Beaune VS AS Mâcon : les réactions

13 Novembre 2019 - Actu Espoirs Fédéraux 1

Il y avait évidemment beaucoup de joie à l’issue de la victoire des espoirs beaunois contre Mâcon dimanche dernier. Le néo-coach mais également joueur de l’équipe, Adrien Bousseton, n’a pas boudé son plaisir et sa satisfaction d’avoir vu un vrai groupe sur le terrain. Mais, néanmoins lucide, il sait que l’avenir ne sera pas forcément tout rose et qu’il faudra continuer à fournir une sacrée dose d’efforts.

Adrien Bousseton (entraineur-joueur des espoirs)  : " Ce que je retiendrai vraiment aujourd'hui du match des espoirs, c'est l'état d'esprit et cet engagement qu'on n'a pas réussi à mettre depuis le début de saison. On a enfin réussi à fidéliser un groupe sur le terrain. Le renfort des joueurs de l'équipe première a vraiment été apprécié mais au-delà de ça, tous les mecs qui étaient sur le terrain, que ce soit les 15 qui ont commencé ou les remplaçants qui sont rentrés, tout le monde a apporté sa touche. Tout le monde s'y est filé et je pense que c'est ce qui fait la différence de ce match. Vraiment, il n'y a pas eu de plus gros secret que ça. On a réussi à mettre en place nos phases de jeu, on fait quelques erreurs mais il y en aura toujours. Je pense qu'à la fin du match, tout le monde était content de cette victoire parce-que vraiment, on est allé la chercher et les mecs ont joué le jeu. Oui, il y a eu une grosse défense mais, encore une fois, on va dire que les erreurs techniques qui, ressortent d'habitude de cette défense, ont été comblées par l'engagement qui a été mis et qui n'était pas là aux autres matches. Au final, on a réussi à combler grâce à cette mentalité et grâce à cette solidarité qu'on n'a pas eues sur les autres matches. Je pense que c'est une bonne victoire c'est à dire qu'elle va vraiment nous apporter mentalement et physiquement. Mais, en attendant, on a toujours ce problème d'effectif qui fait que, en plus des blessures, en plus des absences liées au travail et aux raisons professionnelles, on est quand même peu nombreux, que ce soit aux entraînements ou aux matches donc, la saison va être longue. J'attends maintenant des joueurs qu'ils soient beaucoup plus réguliers sur cet investissement, qu'on mette toujours cet engagement, qu'on n'oublie pas les valeurs du rugby. Qu'on commence le match contre le premier ou contre le dernier, il faut qu'on soit prêts à jouer et prêts à s'y filer comme on l'a fait aujourd'hui sur le terrain. Même si on n’est pas tous les meilleurs, même si on n'a pas tous fait des clubs professionnels, même si on n'a pas tous été formés partout, à partir du moment où on met les crampons et le maillot, l'objectif est de s'y filer. A partir de ce principe-là, dès qu'on est à 100%, on évite toute frustration d'erreurs techniques ou d'erreurs faites sur le terrain."