Martin Serrigny : " On a vu que nous étions capables "

23 Octobre 2020 - Actu Espoirs Fédéraux 1

C'est un ailier déterminé que nous avons rencontré à l'issue de la rencontre de l'équipe espoir contre Mâcon. Pour Martin Serrigny, auteur d'une belle prestation en ce dimanche, un peu plus de niaque, un peu plus confiance et la victoire sera bientôt là pour son groupe. 

CSB : " Ce n'était pas une victoire aujourd'hui mais c'était quand même beaucoup, beaucoup mieux dans l'envie, le combat et l'engagement ? "

MS : " Il est sûr que, par rapport aux autres matches, nous avons montré un autre visage. Nous étions plus investis, on avait plus l'envie, beaucoup plus d'envie même. Nous sommes quand même tombés contre une bonne équipe et nous n'étions pas assez gaillards, surtout devant. "

CSB : " Gaillards dans quel sens ? Physiquement ? "

MS : " Physiquement, oui. Mentalement, nous étions là, on avait la niaque, on voulait les battre. Ça s'est vu dans le vestiaire, on avait à l'envie, à l'entraînement par contre, on était un peu tout mou mais David nous a remis dans le droit chemin. Mais physiquement, ils étaient plus forts que nous, on ne va pas se le cacher, au niveau du pack des avants, ils étaient plus costauds. "

CSB : " Tu as été très opportuniste en allant marquer le 2e essai sur une belle interception. On t'a aussi vu un peu partout, tu as beaucoup plaqué. Aujourd'hui, tu étais dans ton match ? "

MS : " Sur l'essai, j'avais vu que leur 10 qui venait de rentrer ne jouait que d'un côté et qu'il y avait un espace à prendre, j'en ai profité. J'avais un peu envie de montrer aux entraîneurs que je voulais ma place en espoirs et je me suis donné à fond pour le maillot, tout simplement. "

CSB : " C'était justement les mots de David dans le vestiaire juste avant la rencontre ? "

MS : " Oui, ça nous a donné envie : l'ancien du club qui est venu nous remettre les maillots, David avec son discours, tout cela nous a forcément donné envie."

CSB : " Je ne vais pas te mentir, c'était la première fois que je me retrouvais au cœur d'une causerie et ça m'a également mis les frissons à moi aussi. Pour vous, c'est un quotidien mais ce sont quand même des choses qui comptent ? "

MS : " Oui, avoir un entraîneur qui gueule, le soutien des dirigeants, ça fait du bien au moral et ça donne envie pour le match. Ça donne envie de gagner pour le club, pour les anciens qui sont là, pour les dirigeants et tout le reste. "

CSB : " A ton avis, quelle leçon avez-vous tiré du match d'aujourd'hui ? Que vous êtes capables ? "

MS : " Que nous sommes capables oui, et surtout, de nous préparer pour le match de Nuits-Saint-Georges qui va être un autre défi. Je ne sais pas si ça sera moins compliqué que Mâcon mais il va falloir y mettre la tête si on veut gagner à Nuits. "

CSB : " Elle vous fait envie cette première victoire et, qui plus est, à l'extérieur ? "

MS : " Bien sûr ! Ça serait notre première victoire, en plus à l'extérieur donc, ça serait génial. Après, il faut que l'on ait l'équipe et surtout, que l'on ait l'envie. "

CSB : " Selon toi, qu'est-ce qu'il va falloir encore changer et/ou améliorer ? "

MS : " Je pense plus de sérieux aux entraînements et avoir encore plus la niaque parce-que ce n'était encore pas suffisant aujourd'hui pour gagner un match. "

CSB : " On va dire qu'aujourd'hui, c'était une rencontre encourageante ? "

MS : " Bien sûr ! Certes, on a perdu le match mais ça a un peu recréé le groupe et ça nous a donné envie de progresser. "