Matthieu Bassin : " Le collectif, c'est comme ça que ça marche "

05 Mars 2020 - Actu Equipe A

Dimanche, c'était sa première titularisation à l'aile. Frustré d'avoir dû quitter ses coéquipiers à la mi-temps pour cause d'une douleur aux adducteurs, Matthieu Bassin n'en a pas moins savouré la joie de la victoire. 

CSB : " Une première titularisation, une première victoire. Que dire de plus ? "

MB : " C'était bien (rires). C'est dommage qu'il y ait eu cette petite blessure, j'aurai bien aimé rester plus longtemps sur le terrain. Mais en tous cas, c'était bien avec les gars, on a montré qu'on pouvait être très agressifs. Grâce à ça, on a gagné, tout simplement. "

CSB : " Pourtant, ce n'était pas franchement ni surtout un match fait pour les arrières mais tu y as trouvé ton compte ? "

MB : " Sur le peu de temps que j'ai joué, j'ai pu toucher quelques ballons. Malheureusement, je n'ai pas pu trouver d'espace mais c'était quand même une bonne première mi-temps. On a géré comme on pouvait avec les conditions. Même si c'était un jeu très fermé, au final, on a réussi à franchir plus d'une fois. On a réussi à utiliser les conditions à notre profit. "

CSB : " Vous auriez peut-être même pu plus scorer. Est-ce que ça, ce n'est pas quelque part un peu frustrant ? "

MB : " Oui, parce qu'on ne finit pas assez nos coups. Je pense que, si on arrivait juste à faire la passe en plus, à garder le temps de jeu en plus, on pouvait mettre plus de points que ça. On continue à travailler pour et il y aura d'autres matchs, comme Dijon notamment au retour qui sera un gros test. Je pense que, si on garde cet état d'esprit, on peut faire quelque chose là-bas. "

CSB : " Même sur les temps forts mâconnais, on a l'impression que le CS Beaune n'a jamais été inquiété. Il y avait une espèce de sérénité aujourd'hui. Il n'y avait pas d'autre option que la gagne ? "

MB : " C'est ça (rires). On a aussi été briefé avant le match par Seb. L'histoire qu'ils voulaient prendre 5 points ici a fait qu'on était vachement remonté. Le fait aussi que certains qui n'avaient pas beaucoup de temps de jeu soient rentrés sur le terrain et aient prouvé. Donc, on était tous remonté, on avait tous envie de prouver qu'on avait notre place sur le terrain. C'est pour ça qu'il y a eu cette sérénité, cette envie de ne pas rater et même cette envie de gagner."

CSB : " Et d'avancer sans cesse parce-que le CSB n'a jamais arrêté d'avancer ? "

MB : " Oui, on a fait que d'avancer sur chaque impact, notamment Tua (Manoa) qui a fait un énorme match et qui mettait de l'avancée sur chaque ballon. Ça nous a fait du bien et au final, grâce au collectif, on a toujours tenu cette avancée, tout le temps. On n'a jamais lâché même quand on n'avait plus le ballon où qu'on perdait nos touches. En défense, on se resserrait et on gagnait le ballon pour regagner une pénalité et avancer à nouveau. Du coup, on était serein, on ne pouvait pas perdre, c'était impossible."

CSB : " Aujourd'hui, chacun a joué pour le collègue à côté ? "

MB : " Oui, c'était une équipe, c'était une vraie équipe, tout le monde a joué ensemble. On savait que ça allait être difficile avec le temps mais tout le monde a joué pour son collègue et au final, c'est comme ça que ça marche et c'est comme ça que, je pense, on doit finir la saison."