Raphaël Lebeault : " On s'est mis le feu tout seul "

19 Février 2020 - Actu Equipe A

Le " doyen " du groupe Raphaël Lebeault est revenu avec nous sur la victoire du CS Beaune face à l'ASVEL dimanche dernier. L'occasion aussi de parler d'un joueur qui, à bientôt 38 ans, enchaîne les prestations de haut-niveau.

CSB : " Dure, difficile mais nécessaire victoire ? "

RL : " Oui, c'est ça (rires). C'est un match, non pas piège, mais comme contre Villefranche. On avait plein d'envie mais à chaque fois, il y avait une petite erreur, soit une passe de trop, soit un mauvais geste. Du coup, on se met un peu le feu jusqu'à la fin alors qu'on peut peut-être plier le match plus rapidement en étant plus sérieux. "

CSB : " Sans oublier qu'il y a quand même eu gros défaut de plaquage en première mi-temps, ce qui ne vous a pas aider ? "

RL : " Moi, j'ai trouvé qu'on était bien en place défensivement mais qu'on subissait. On était bien placé mais on ne montait pas les chercher du coup, on subissait un peu les plaquages et ça nous faisait reculer à chaque fois. Mais moi, j'ai trouvé qu'on était quand même bien en place parce qu’on n’a jamais eu de surnombre à défendre. "

CSB : " Ce qui vous a peut-être perturbé, c'est qu'ils avaient une défense qui montait très, très haut et très, très vite, sans oublier le fort engagement qu'ils ont mis ? "

RL : " Ils coupaient les extérieurs, ils ne voulaient pas qu'on se fasse de passe ou qu'on envoie le ballon au large. On a quand même réussi à l'envoyer deux, trois fois et c'est là qu'on a un peu réussi à avancer. Mais c'était difficile. "

CSB : " On va parler un peu de toi parce-que tu nous impressionnes tous. Quelle est cette seconde jeunesse de Raphaël Lebeault ? "

RL : " Je n'en sais rien (rires). C'est toujours l'envie de jouer avec des gars qui sont supers, dans une bonne ambiance. Ça donne juste envie de jouer et de ne pas être à la rue par rapport aux autres. "

CSB : " Oui, mais tu es très opportuniste, on se rappelle de ton essai contre Villefranche. Aujourd'hui, tu suis le coup parfaitement, tu es hyper présent en défense parce-que tu as quand même sauvé deux, trois ballons chauds. C'est juste le fait de se sentir bien ? "

RL : " Oui, c'est ça et aussi savoir que ce sont peut-être les derniers matchs que je vais jouer. Du coup, j'essaie de ne pas passer à côté des matchs et de bien finir. "

CSB : " Est-ce que tu as le sentiment de plus travailler que les autres, du fait de ton retour de blessure, de ta longue absence ? "

RL : " De plus travailler, pas forcément mais j'essaie de travailler au maximum. Pas plus que les autres parce qu'ils font aussi énormément de travail aux entraînements. C'est que derrière, on se sent tous bien, il y a un bon groupe, pas de mauvaise ambiance. En fait, on prend du plaisir aux entraînements et maintenant, on va essayer de prendre du plaisir pendant les matches, ce qui serait bien."

CSB : " Trois victoires consécutives, ce n'était jamais arrivé depuis que le CS Beaune est monté en F1. Vous allez aller chercher la 4e à Vienne ? "

RL : " Ca, c'est certain et puis, déjà essayer de faire un meilleur match. Vienne et Chambéry ne sont peut-être pas la même équipe, ils sont un peu différents,  mais, si on fait le même gros match que contre Chambéry, ça va peut-être nous sourire aussi. "

CSB : " Est-ce que le CS Beaune est devenu une équipe d'extérieur ? "

RL : " Il faut croire (rires). C'est bien, au moins ça change. Mais il faut que, ce qu'on fait à l'extérieur, on le fasse à la maison pour qu'on mette moins de stress à tout le monde. "